Et si on appliquait le pari de Pascal à l’écologie ?

Au XVIIème siècle (le siècle de Louis XIV, de l’autorité royale absolue, des guerres de religion), vivait Blaise Pascal, un philosophe, mathématicien, inventeur aux multiples casquettes.

Petite parenthèse : j’ai eu l’occasion de citer Blaise Pascal dans mes cours de culture numérique pour son invention de la Pascaline, l’une des toutes premières machines à calculer. Le génie précoce l’inventa posément à 19 ans pour soulager son père dans ses tâches de collecte des taxes. L’occasion de rappeler qu’aux origines de l’informatique et du numérique était le besoin simple et pragmatique du calcul. Je ferme la parenthèse. Désolé je n’ai pas pu m’en empêcher !

La Pascaline. Image libre de droits issue de Wikipedia

Mais Blaise Pascal n’a pas seulement créé des machines à l’âge prépubère, il a aussi théorisé et défendu ardemment la religion catholique dans ses Pensées, une oeuvre posthume composée de notes et de réflexions, dont le Pari de Pascal.

Lire la suite

Enquête de l’OCDE 2018 : l’école française est encore bloquée par des problèmes techniques en 2019

Réaction brève et partielle à l’enquête de l’OCDE, dont une partie des résultats ont été publiés par la DEPP en juin 2019. L’enquête date quant à elle de début 2018 et concerne donc les enseignants du 1er degré.

Lire la suite

Le freelance et le syndrome de l’imposteur

Dans cet article, je voudrais vous parler d’un sujet qui représente déjà une souffrance dans la vie personnelle et professionnelle de beaucoup de gens, mais qui se révèle être particulièrement handicapant pour les freelances : il s’agit du syndrome de l’imposteur.

Lire la suite

La startup, de la mode au poncif

Cela fait longtemps que j’avais envie d’écrire sur les startups. Je prends enfin le temps de le faire, en réaction à l’interview de Nicolas Minvielle, car moi aussi, je dois dire que je suis fatigué de la startup nation. Ce qui est paradoxal, puisqu’entre les startups et moi, c’est une vieille histoire.

Lire la suite

Les outils d’un freelance en 2018

Je voudrais commencer cet article par un aveu : je suis sans doute un léger phobique administratif. Et je suis vraiment, vraiment content d’avoir créé mon entreprise en 2018.

Pourquoi ? Parce que nous avons aujourd’hui des outils simples à notre disposition, qui facilitent les démarches, les tâches, la gestion globalement. Cela vaut aussi pour l’État qui quoi qu’on le dise, se modernise.

J’ai passé du temps à comparer et choisir les bons outils pour mon activité. Pour tous ceux qui souhaiteraient se lancer en indépendant, voici ceux que j’utilise au quotidien. Ce n’est pas un article de test, je vous liste juste les noms, à vous de voir ensuite si ces outils conviennent à votre activité. En revanche, n’hésitez pas à indiquer vos outils en commentaires ou à réagir sur certains de mes choix !

Cet article sera tenu à jour si je rajoute ou change d’outils.

Lire la suite