Être freelance vs salarié, avantages et inconvénients

Depuis que j’ai décidé de me mettre à mon compte, je vis au quotidien les avantages et les inconvénients du travail indépendant. Je vous propose de vous partager quelques premières réflexions, et serais ravi d’échanger autour de vos avis et propres expériences.

Il y a quelque chose de profondément romantique dans la promesse du travail indépendant. Il s’agirait de se délivrer des chaînes du salariat, d’accéder enfin à la liberté. Plus de patrons, plus de règles, plus d’horaires. Il n’y aurait plus que des projets plus enthousiasmants les uns que les autres, la gloire au bout et puis aussi l’argent. Je suis désolé de vous décevoir, mais cette promesse est très exagérée.

(suite…)

Les outils d’un freelance en 2018

Je voudrais commencer cet article par un aveu : je suis sans doute un léger phobique administratif. Et je suis vraiment, vraiment content d’avoir créé mon entreprise en 2018.

Pourquoi ? Parce que nous avons aujourd’hui des outils simples à notre disposition, qui facilitent les démarches, les tâches, la gestion globalement. Cela vaut aussi pour l’État qui quoi qu’on le dise, se modernise.

J’ai passé du temps à comparer et choisir les bons outils pour mon activité. Pour tous ceux qui souhaiteraient se lancer en indépendant, voici ceux que j’utilise au quotidien. Ce n’est pas un article de test, je vous liste juste les noms, à vous de voir ensuite si ces outils conviennent à votre activité. En revanche, n’hésitez pas à indiquer vos outils en commentaires ou à réagir sur certains de mes choix !

Cet article sera tenu à jour si je rajoute ou change d’outils.

(suite…)

Être freelance, ça veut dire quoi ?

Qu’est-ce qu’un freelance ?

En général, je déteste les anglicismes, mais force est de constater que tout le monde parle de freelances, et beaucoup moins de travailleurs indépendants. En plus freelance tient en un seul mot, c’est pratique… Tant pis, à partir de maintenant, j’utiliserai aussi l’intitulé français (petite définition du chauvinisme).

Le travailleur indépendant donc, est une personne qui travaille en général seule et sans autre patron (au sens de la hiérarchie et du rapport de subordination) qu’elle-même. D’accord, mais concrètement ça veut dire quoi ? Cela veut dire que le travailleur indépendant n’a plus de patron à qui il doit des comptes en échange de son salaire, mais des clients à qui il fournit des prestations en échange d’une facturation.

(suite…)

La Edtech : une analyse du terrain

La Edtech fait parler d’elle en ce moment. C’est plutôt bien, car ça ne peut qu’encourager la réflexion sur des enjeux qui sont cruciaux pour notre avenir proche, et celui des jeunes générations.

Cependant, je suis mal à l’aise avec nombre des analyses qui sont apportées. Je voudrais donc apporter ma contribution à la réflexion en précisant lesquelles, ainsi que mon avis et ma propre analyse. Ce qui suit n’est donc qu’un apport personnel et n’a évidemment pas valeur de vérité absolue.

(suite…)

Un marketing social et utile, c’est possible ?

J’évolue dans un milieu (associatif, éducatif, service public) où le terme marketing est très mal vu. Au départ, j’étais tout honteux de faire du marketing. Bouh, le vilain mot !

J’avais d’ailleurs gardé un souvenir très mitigé d’un de mes stages de webmarketing. Ma mission consistait à optimiser des campagnes Facebook pour inciter des jeunes à découvrir de nouveaux MMORPG (jeux de rôle massivement multijoueur).

Ce stage n’a pas été dénué d’intérêt, ne serait-ce que parce qu’il s’est déroulé dans une startup berlinoise en pleine croissance. Mais je ne m’y retrouvais pas à plein de niveaux, et surtout, je n’y voyais pas de sens. Pas d’impact. Pas de gain, ni pour la cible de mes campagnes, ni pour moi.

(suite…)

5euros.com ou la grande braderie des prestations freelance

Lorsque j’ai décidé de me mettre en freelance, je suis parti sur l’idée que j’accomplirais grosso modo trois types de mission :

  • stratégiques, les plus stimulantes intellectuellement, les mieux rémunérées aussi en coût/jour.
  • d’exécution ensuite, qui me permettaient de mettre en place de la récurrence avec des clients satisfaits.
  • de formation enfin, qui ne sont pas nécessairement les plus rémunératrices ou les plus stimulantes des trois, mais qu’il est gratifiant de pouvoir transmettre ses connaissances, d’en recevoir de nouvelles en retour, d’être challengé sur ses acquis, de devoir constamment se renouveler pour suivre les évolutions incessantes des médias sociaux, des techniques marketing, des habitudes, etc.

En travaillant ma présence web sur des plateformes de recrutement de freelance (Malt, XXE, Yoss, etc.), je suis tombé sur le site 5euros.com, découvert par le biais du site d’un confrère freelance (il faut encore que je prenne l’habitude de parler de confrère et de freelance, je me sens encore comme un nouveau-né dans ce monde). (suite…)

Programmation et culture numérique

J’ai eu l’immense plaisir de participer aux ateliers proposés dans le cadre du Carnaval Numérique. J’ai ainsi proposé à des jeunes de 6 à 15 ans de s’initer à la création de leur propre jeu vidéo avec GameCode, l’une des applications composant la ressource Code-Decode (créée par Tralalere).

(suite…)

L’impact du conflit entre sunnites et chiites dans la crise du Moyen-Orient

A chaque fois qu’il est mention de Daech, de la Syrie, de l’Irak, et plus généralement des pays du Moyen-Orient, on mentionne le conflit qui oppose les sunnites aux chiites, les deux principaux courants religieux de l’Islam. Et le fait est que la compréhension, même superficielle, de ce conflit entre co-religionnaires est essentielle pour détenir l’une des pièces du puzzle du drame quotidien qui se joue au Moyen-Orient et qui s’exporte aujourd’hui dans le monde par le biais des actes terroristes. (suite…)