Nouvelles du site : Plus d’analytics, plus de commentaires

Deux nouvelles concernant mon site. La première, c’est que depuis quelques semaines, j’ai retiré mon outil d’analytics. La seconde, c’est qu’à compter d’aujourd’hui, je retire cette fois le module de commentaire. Explications rapides.

Plus d’analytics, un choix multifactoriel

Depuis que j’ai un site, j’ai toujours eu un service d’Analytics. Très longtemps, ce fut Google Analytics, comme tout le monde. Au fur et à mesure de ma prise de conscience des enjeux de données, je suis passé sur Matomo (ex Piwik), puis sur l’excellent Plausible, libre lui aussi et bien plus minimaliste.

Depuis quelque temps, une interrogation m’est venue par à-coup. Pourquoi avais-je besoin de ces analytics ? Était-ce pour améliorer mon site ? Pas vraiment, je fais mon site d’abord pour moi, pas pour les autres. Pour placer de la publicité ou pour valoriser mon site ? Absolument pas, je n’ai jamais eu cette tentation. Pour être très honnête, je crois que c’était un mélange de curiosité (quel article est lu, d’où viennent les visiteurs, etc.), d’égo, et de désir d’être lu. Mais ces données me sont-elles nécessaires, utiles ? Non, puisque je n’ai pas l’intention d’optimiser ma communication et d’orienter mes publications. Me font-elles du bien ? Même pas, puisque que ces chiffres, ces métriques froides et désincarnées, ne satisfont jamais réellement. De fait, leur existence même réclame toujours plus de performance, de visites, de pages vues, de clics. Désincarné.

Pour ces raisons, j’ai donc simplement retiré les analytics. Un poids de moins pour mon site, et un poids de moins pour moi. Je n’ai aucune idée de qui me visite, de quels articles sont lus et pourquoi. Et vous savez quoi ? C’est incroyablement libérateur. Internet et le web 2.0 ont permis à chacun⋅e d’écrire. Et c’est formidable. Mais ils ont aussi standardisé (le modèle publicitaire aidant) le culture des statistiques, des données, des indicateurs, d’une quête de performance. Pour revenir à une écriture désinteressée et réellement créative, peut-être faut-il se débarasser progressivement des analytics.

Plus de commentaires, pour plus de discussion ailleurs

Ma deuxième décision concernant le site est de retirer le module de commentaires. Je n’exclue pas de revenir en arrière, mais voici quelques explications sur ce choix.

Les caractéristiques de ce site (le fait qu’il s’agisse d’un site personnel, la ligne éditoriale, les sujets d’écriture) font que mon audience potentielle est très limitée. Il en va donc de même pour les commentaires, très peu nombreux sur ce site, bien qu’en légère augmentation. Au delà de la quantité, assez secondaire, c’est surtout parce que les commentaires ne me semblent pas apporter de plus-value au site et ses lecteurs que j’ai décidé de les retirer.

La plupart des commentaires consistent à me remercier pour un article, ou à me proposer de le compléter. Ces commentaires font toujours extrêmement plaisir, mais il n’est pas vraiment pertinent de les partager publiquement. Communiquer par mail me semble plus indiqué, plus personnel.

À la suite de certains articles de fond, d’autres commentaires contribuent à la réflexion, ou alors expriment et argumentent des points de désaccords. Ces commentaires sont très précieux parce qu’ils contribuent à l’échange et aux réflexions, mais ils me sont souvent exclusivement adressés, et sont probablement très peu lus par d’autres lecteurs. Je doute qu’un réel débat collectif se déroule par commentaires interposés sur mon site (d’ailleurs, le système de commentaires de WordPress n’est pas vraiment taillé pour ça). À nouveau, l’intérêt d’avoir des commentaires publics se pose.

Je vais donc expérimenter la suppression des commentaires sur le site, et proposer à la place de continuer l’échange par mail (en privé) ou sur Mastodon (en public et à plusieurs). Comme évoqué plus haut, il n’est pas impossible que je revienne en arrière sur ce choix. D’autant que je le redis pour conclure : si je ne suis pas certain que les commentaires soient utiles au site, ils me sont utiles à moi, et surtout, ils me font toujours plaisir. En l’absence de statistiques de visites (expérimenté depuis plusieurs semaines), ils sont un indicateur qualitatif que ce que j’écris est utile. Donc j’espère continuer d’avoir de vos nouvelles, par mail ou sur Mastodon !

Bonjour, et merci de me lire. Vous voulez réagir à cet article ? Poursuivons la discussion par mail, ou sur Mastodon !

Vous êtes nouveau sur ce site ? Voici une 😀 page pour commencer. Si vous cherchez quelque chose de précis, n’hésitez pas à faire une 🔍 recherche. Vous pouvez autrement vous laisser guider par les 🔗 hyperliens et vous perdre un peu, c’est bien aussi.

Si vous souhaitez me suivre sans dépendre d’un rézosocial quelconque, le mieux est de suivre le 📰 flux RSS, ou de vous abonner à ma 📩 newsletter. Enfin, si vous êtes un lecteur régulier (ou pas) et que ce site vous est utile, vous pouvez ❤️ me soutenir. Bonne exploration.