Les injonctions de la continuité pédagogique selon les pays

Les mots ont un sens. En France, dès le 16 mars, le Ministère de l’Éducation nationale a annoncé que le système éducatif assurerait une « continuité pédagogique ». Un terme qui ne compte aujourd’hui plus beaucoup de défenseurs. Le nom de la plateforme du Cned, « Ma classe à la maison », a fait lui aussi parler de lui. Il annonçait, lui aussi, qu’on ferait pareil mais à distance. Qu’on amènerait la classe à la maison.

Comment les choses se sont-elles passées dans d’autres pays ? Quels mots ont été employés, quels premiers discours ont été tissés ? Cela m’intéressait d’en savoir davantage. Au passage, on en apprend beaucoup sur les différences de systèmes éducatifs et politiques.

Cet article entre dans le cadre d’une veille contributive, et je précise que je ne suis pas journaliste.

Si vous repérez une inexactitude, ou si vous avez des informations complémentaires, n’hésitez pas à me contacter, et j’alimenterai cet article. Merci pour votre bienveillance.

France

Commençons par la France. La fermeture des écoles a été annoncée le 14 mars, pour une application dès le lundi 16 mars. Une formule, une promesse, annoncée et communiquée largement : la « continuité pédagogique ».

D’autres éléments de communication étaient apportés par le Ministre, ici sur la chaine Youtube du Ministère :

  • « Tous les élèves au travail », « pas de décrochage », « aucun élève au bord du chemin »
  • Les écoles et bâtiments scolaires restent ouverts
    • Accueil des enfants des personnels soignants (et autres personnels clés)
    • Point d’information
  • Enseignement à distance, classes virtuelles
    • « Les élèves doivent pouvoir continuer à étudier »
    • Ma classe à la maison (CNED)
  • Autre aspect important : la continuité pédagogique doit permettre de conserver les acquis, mais aussi « d’acquérir des compétences nouvelles lorsque les modalités d’apprentissage à distance le permettent. » (source : Eduscol)

L’émission donnée par le Ministre chez France Inter le 26 février 2020 avait également annoncé en partie la vision française de la continuité pédagogique. C’était également à cette occasion que Monsieur Blanquer avait sorti cette phrase malheureuse, « on est préparé sur l’enseignement à distance ».

Royaume-Uni

En Angleterre, on ne parle pas de continuité pédagogique, mais plutôt de « home education », de « home schooling », avec des ressources compilées par le gouvernement. Autre tradition éducative, plus libérale, avec plus d’autonomie pour les établissements et les enseignants. Mais un seul ministère de l’éducation pour le Royaume-Uni, à l’image de la France.

The prime minister has announced schools will shut at the end of Friday for an indefinite period, in an effort to slow the spread of Covid-19. He said summer exams would not take place but the government would make sure pupils get the qualifications they need

The Guardian

Le communiqué de presse, envoyé le 18 mars par le département de l’éducation, contient les passages suivants :

To lift the pressure on schools themselves and to allow them to focus on supporting those children who need it most, Ofsted will cease all inspections of schools and colleges with immediate effect.

We will not go ahead with primary school assessments or secondary exams this summer, and we will not be publishing performance tables.

Dans un document publié le 19 mars et régulièrement mis à jour, le département a compilé des informations à destinations des parents. Il confirme le « home schooling » en vigueur dans le pays, bien différent de l’annonce de « continuité pédagogique » à la française. Aucune attente particulière n’est formulée vis-à-vis du corps enseignant, si ce n’est donc à l’attention des enfants de « travailleurs essentiels ». En revanche, Boris Johnson prévient d’entrée de jeu que ce sera difficile pour les parents.

We want to support schools and parents to ensure children and young people’s education can continue.

To help our most disadvantaged young people access online learning, devices will be ordered for children who would otherwise not have access to one and are preparing for exams (in year 10) and for those who receive support from a social worker or are a care leaver.

Comme dans la plupart des pays, le département de l’éducation a compilé des listes de ressources éducatives, à destination des parents.

They may be useful for parents in considering how they could support their children’s education, but they should not be used in place of existing resources which schools may be using as part of their continued provision for pupils’ education at this time. Schools may also wish to explore this initial list of resources as they consider how they continue to support children’s education.

Coronavirus (COVID 19): list of online education resources for home education

Liste de liens

Montreal, Canada. Photo de Joy Real sur Unsplash

Canada : exemples de l’Ontario et de Québec

Au Canada, état fédéral, chaque province dispose de son ministère de l’éducation. Voici deux exemples venu d’Ontario et Québec, les deux plus grosses provinces (60% des habitants du Canada). L’Ontario est très majoritairement anglophone, tout comme la majorité du Canada. Québec est majoritairement francophone.

En Ontario, on assure la continuité de l’enseignement

L’Ontario a été rapide à réagir en fermant les écoles, et en mettant en place plusieurs plateformes pour assurer une « continuité de l’enseignement ». Un vrai volontarisme de la part du ministère.

“To support families and students, our government has developed a one-stop spot for at-home learning. It doesn’t replace school, but offers a great alternative as we approach the end of March Break.”

Doug Ford, premier ministre de l’Ontario (province canadienne)

“The Learn at Home initiative will help mitigate ‘learning loss’ during this period of uncertainty,” said Minister Lecce. “Our plan will provide interactive teacher-led math supports to keep students learning and empower all students to learn key skills with an emphasis on STEM education, while also arming parents with resources to support them as their kids learn at home.”

Stephen Lecce, ministre de l’éducation de l’Ontario

Liste de liens

Au Québec, on stimule les apprentissages

Autre stratégie au Québec, où «les élèves n’auront pas à reprendre leur année scolaire». L’année scolaire est terminée, et pour répondre aux demandes des parents qui souhaitent que « leurs enfants continuent d’être stimulés sur le plan des apprentissages », le Ministère annonce la mise en place de plusieurs plateformes de ressources basées sur des services publics.

Une autre démarche donc, des injonctions différentes, et une promesse moins exigeante d’une certaine manière :

« Nous sommes conscients que les impacts sont importants pour les parents et les élèves, mais leur santé ainsi que celle de la population constituent notre priorité. Plusieurs parents souhaitent avoir des ressources pour permettre à leur enfant de conserver leurs acquis. Nous mettrons donc en place des solutions pour faciliter leur vie pendant cette période d’isolement en rendant disponibles des outils fiables, élaborés par le Ministère, le réseau scolaire et nos partenaires. Je salue également le travail réalisé par nos établissements d’enseignement supérieur pour assurer la réussite de nos étudiants. Je remercie les parents, les élèves, les étudiants et tous les acteurs de l’éducation ainsi que de l’enseignement supérieur de leur engagement et de leur collaboration. »

Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

Très rapidement, la plateforme École ouverte est mise en place pour agréger des ressources éducatives, suite aux promesses du Ministre. On notera que le nom n’a pas la même signification que « Ma classe à la maison ». Les mots ont sens, et ici le sens c’est une école ouverte avec des parents qui sont dans une tentative de co-éducation, mais sans objectifs pédagogiques.

« Je salue la mobilisation massive des acteurs du réseau scolaire qui sont entrés en action rapidement en vue de proposer des ressources pertinentes concrètes pour les enfants et les parents. Je remercie les partenaires d’avoir répondu avec enthousiasme à l’appel qui leur a été lancé par le Ministère pour le développement de la plateforme. Nous ne rendons rien obligatoire, mais nous donnons aux parents tous les outils possibles pour les accompagner et les aider à cultiver chez leurs enfants le désir d’apprendre à travers cette crise. »

Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

Liste de liens

Allemagne : exemple de la Bavière

En Allemagne, ce sont les Länder qui sont aux commandes (à la fois dans les questions sanitaires et dans les questions d’éducation). Il est donc difficile de tirer un trait général.

On peut constater sur le site de l’UNESCO que chaque Land a mis en place sa plateforme de ressources, parfois d’outil d’apprentissage à distance.

Les enseignants sont bien plus loin des injonctions étatiques quelconques que leurs collègues français. Ils dépendent de leur établissement, qui prend ses instructions au niveau du Land.

En Bavière, l’école à la maison

« Schule daheim », l’école à la maison. En Bavière comme dans les autres Länder, une ou plusieurs plateforme de ressources sont mises en place pour proposer des contenus éducatifs aux élèves confinés chez eux. Le rôle des enseignants, comme dans de nombreux autres pays, n’est pas précisé clairement, et il semble que les instructions viennent de leurs chefs d’établissement.

“Il est important que nous offrions à nos élèves diverses possibilités de travailler sur les contenus d’enseignement depuis chez eux. Grâce aux médias éducatifs de haute qualité de la Bayerische Rundfunk, nous pouvons leur apporter un excellent soutien. Je tiens à remercier le radiodiffuseur pour son engagement exemplaire”.

Michael Piazolo, ministre de l’éducation de Bavière
Venice Beach, Los Angeles, USA. Photo de Ádám Berkecz sur Unsplash

États-Unis : exemples des états de New York et de Californie

Aux États-Unis, autre république fédérale, l’éducation est à la charge des états. Comme les autres pays anglo-saxons (Canada, Royaume-Uni, Australie), les États-Unis se caractérisent par une éducation décentralisée, libérale, avec des établissements scolaires très indépendants.

Dans l’état de New York, la « continuité alimentaire » ?

Ce qui frappe, dans l’état de New York, et particulièrement dans la ville de New York City, c’est que la première priorité est de fournir des repas aux enfants qui ne peuvent plus se rendre à l’école. On est ici tenté de parler de « continuité alimentaire », même si ce n’est bien sûr pas évoqué par les personnalités politiques.

L’état met également en place un enseignement à distance (« remote learning »). Le maire de New York énonce quant à lui dès la fermeture des écoles la possibilité qu’elles ne puissent pas rouvrir dans l’année scolaire, et ne mentionne aucune politique d’enseignement à distance.

“This is not something in a million years I could have imagined having to do,” Mayor Bill de Blasio, appearing visibly distraught, said on Sunday, adding that it was an “extraordinarily painful” moment for city schools.

Bill de Blasio, maire de New York City

Liste de liens

Dans l’état de Californie, des centres de ressources

Dans l’état de Californie, des « centres de ressources pour les familles » sont annoncés rapidement par les pouvoirs publiques, et des leçons en ligne sont proposées pour aider les familles.

A key element of the Los Angeles coping strategy will be to open 40 “family resource centers” throughout the vast school system that will open Wednesday. These centers will provide childcare, educational activities and other services. They’ll also provide packaged meals. Beutner said a list of the centers will be provided before Monday.

In addition, the Los Angeles district will offer televised and online lessons in an attempt to help families. School district employees will continue to be paid, even if not directly involved in working with students.

Liste de liens

Belgique francophone

En belgique francophone, l’expression retenue est la « continuité des apprentissages ». Il est également précisé qu’aucun travaux ne peut aborder de nouveaux apprentissages. On maintient l’acquis, mais on ne traite pas de nouvelles compétences ou connaissances.

Il est à noter que l’injonction règlementaire laisse une grande liberté aux équipes éducatives.

Les membres du personnel se tiennent à disposition de leur pouvoir organisateur (PO) et de leur direction à la seule fin d’assurer l’encadrement des élèves qui se présenteraient et d’organiser la continuité des apprentissages dans le respect des balises précisées dans la circulaire.

Les modalités sont laissées à l’appréciation des équipes éducatives dans le respect de balises précisées dans la circulaire. La première d’entre elles est que les travaux ne peuvent en aucune manière porter sur des apprentissages qui n’ont pas été abordés préalablement en classe. Ils doivent s’inscrire dans une logique de remédiation-consolidation-dépassement.

Liste de liens

Suisse

En Suisse, les écoles dépendent des 26 cantons. Cependant la décision de fermer toutes les écoles a été prise le 13 mars au niveau fédéral, avec ensuite des applications locales diverses selon les cantons. Certains avaient déjà pris de l’avance, par exemple. D’autres ont pris des mesures plus strictes, comme le Jura ou le Valais.

Concernant une injonction comparable à la « continuité pédagogique :

Il ne me semble pas qu’il y ait un mot spécifique de vocabulaire concernant la Suisse. D’ailleurs on ne peut pas parler de discours scolaire unique. En effet, chaque canton dispose d’un cadre de prérogatives propres, plus particulièrement pour la scolarité obligatoire.

Il n’est pas possible de présenter un état de situation uniforme pour la Suisse. De plus, aux différents niveaux d’enseignement, différents acteurs doivent se concerter pour définir des conditions-cadres qui ensuite sont adaptées au niveau cantonal.

Lyonel Kaufman, Historien & Blogueur

Merci à Lyonel Kaufman pour ses précieuses informations sur la situation en Suisse.

Liste de liens

Afrique francophone

Influence de la langue française ou influence de la France, à ma connaissance, tous les pays de l’Afrique francophone ont repris le terme « continuité pédagogique. »

Les niveaux d’infrastructure, électriques, numérique n’étant pas les mêmes en Afrique qu’en Europe, les succès et les difficultés sont d’un autre ordre. On retrouve néanmoins deux sujets universels : limites d’un enseignement à distance d’urgence, non préparé, et inégalités sociales accrues.

Photo de Annie Spratt sur Unsplash

Sénégal

Dans le cadre d’une continuité pédagogique à distance, le ministère de l’Education nationale a mis en place un dispositif numérique dénommé « Appendre à la maison » pour aider les élèves à accéder à des cours et exercices dans certaines disciplines, notamment pour les classes d’examen.

Covid-19 au Sénégal: Pour une continuité pédagogique, le ministère de l’Education lance « Apprendre à la maison »COVID 19 : Assurer la continuité pédagogique (UNESCO)

Maroc

Le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi a affirmé, dimanche à Rabat, que toutes les mesures ont été prises pour garantir la continuité pédagogique et la réussite des cours à distance.

M. Amzazi: Toutes les mesures sont prises pour garantir la réussite des cours à distance

Côte d’ivoire

« Nous tenons à rappeler aux parents d’élèves et aux élèves que certes les écoles sont fermées, mais nos enfants ne sont pas en vacances. Aussi, afin d’accompagner les enfants qui doivent rester à la maison, et prolonger les cours à la maison, le ministère a entrepris de mettre en ligne chaque jour, des cours, dispensés par des enseignants du ministère de l’Education nationale, dans le cadre de la continuité pédagogique, du lundi au vendredi, pour leur permettre de réviser des notions fondamentales en mathématiques, en français, en langues (l’anglais, l’allemand, l’espagnol), l’histoire-géographie et les sciences (physique-chimie ou encore SVT..) Et de poursuivre les programmes, » a ajouté, Kandia Camara.

Kandia Camara, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle

Liste de liens

Pour aller plus loin

Série d’articles sur la continuité pédagogique

Photo by Adolfo Félix on Unsplash

Auteur : Louis Derrac

Consultant et formateur spécialisé dans les domaines de l'éducation et de la culture numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.