Finaliser sa stratégie d’Inbound Marketing : convertir les visiteurs

Après une longue absence due aux vacances, nous revoilà pour clore cette série d’articles sur la mise en place d’une stratégie d’Inbound Marketing. Dans notre article précédent, nous avons mis en avant l’importance de fixer des objectifs ou kpi et d’analyser constamment les « analytics » de votre blog afin d’une part de vous rendre compte de la réussite de votre stratégie, et d’autre part, de l’ajuster et de l’optimiser. Dans ce dernier article, nous allons aborder le point de concrétisation d’une stratégie d’Inbound Marketing : la conversion de vos visiteurs.

Rappelez-vous vos objectifs

Lorsque vous avez mis en place votre stratégie d’Inbound Marketing, vous avez fixé des objectifs concernant vos visiteurs. L’Inbound Marketing, rappelons le, est une stratégie visant à attirer des visiteurs grâce à un contenu personnalisé, intéressant, de qualité et non intrusif, puis à les convertir progressivement grâce à un engagement à chaque étape de l’expérience d’achat (lire notre introduction à l’Inbound Marketing)

A ce stade, vous avez commencé à produire du contenu intéressant, votre blog attire des visiteurs qualifiés, les analytics sont encourageantes. Il est donc temps de commencer à convertir.

Le call-to-action

En bon marketeur, vous connaissez probablement déjà le call-to-action, cette formulation qui incite le visiteur, prospect ou client à l’action d’achat, d’information, d’inscription, etc. Pour convertir vos visiteurs, il va maintenant falloir positionner des call-to-action intelligemment sur votre blog.

Quels call-to-action ?

Il y a différents call-to-action qui peuvent convertir vos visiteurs de plusieurs façons :

  • Inscription à la newsletter pour recevoir les prochains articles : fidélise le visiteur, vous permet d’obtenir un email de contact
  • Inscription à votre flux RSS (attention à être pertinent en fonction de votre cible)
  • Accès à vos différents réseaux sociaux (ici aussi, attention à être pertinents : certaines cibles ne sont pas actives ou accessibles sur Facebook alors qu’elles utilisent Twitter ou bien Youtube).
  • Téléchargement d’un livre blanc : fidélise le visiteur, permet d’obtenir plus d’informations sur le visiteur (email, nom, entreprise, besoin éventuel)
  • Accès à une offre ponctuelle : fidélise le visiteur, l’informe sur votre offre, possible conversion en client
  • Accès gratuit pendant une période limitée : fidélise le visiteur, l’informe sur votre offre, lui permet de la tester gratuitement tout en vous confiant des informations (email, nom, entreprise, etc.)
  • Incitation à utiliser votre offre : très direct, fidélise le visiteur et peut le convertir rapidement en client

Où positionner vos call-to-action ?

Il est possible, et même conseillé de positionner vos call-to-action à différents endroits de votre blog afin d’être le plus efficace possible dans votre conversion.

  • dans les articles : si vous écrivez un article qui peut être relié à votre activité, votre service, n’hésitez pas à communiquer sur celui-ci, et pourquoi pas à proposer une promotion ponctuelle afin d’inciter d’autant plus à l’action impulsive. Vous pouvez également inviter vos visiteurs à s’inscrire à votre flux RSS (si la cible est appropriée) ou à votre newsletter. Vous pouvez enfin y faire la promotion de votre dernier livre blanc par exemple.
  • dans la barre latérale (sidebar) : c’est le bon endroit pour proposer de souscrire à votre newsletter, de télécharger votre dernier livre blanc, de découvrir les nouveautés de votre offres.
  • dans le haut de page (header) et le bas de page (footer) : il peut être intéressant d’afficher ici des bannières vantant votre produit, ou plus subtilement d’indiquer le service que vous proposez à vos visiteurs.

Evaluer l’efficacité de vos call-to-action

Nous avons tracké (grâce à Google URL builder) chaque call-to-action. De cette manière, et grâce à Google Analytics installé, nous avons pu évaluer l’efficacité de chacun de nos call-to-action, et même mettre en place certaines phases de A-B testing (rotation de différentes bannières, différents visuels, différents textes). Comme toujours en marketing, et encore plus particulièrement sur Internet, ne laissez pas passer l’opportunité d’optimiser constamment chacune de vos décisions et de vos actions.

Ceci conclue notre série d’articles sur l’Inbound Marketing. Nous nous sommes servis de notre expérience réussie avec notre blog pour vous proposer une base de conseils concrets pour mettre en place votre propre stratégie. N’oubliez pas que chaque marché, chaque cible est unique et que vous devez vous adaptez à leurs spécificités.

Responsable Éducation @ Madmagz.

  • dcaba

    Très intéressant, j’ai apprécié l’ensemble des articles sur l’Inbound marketing