Mariage homosexuel : y a-t-il réellement besoin d’un débat ?

En Janvier 2012, 63% des français approuvaient le mariage homosexuel lors d’un sondage BVA. Pendant l’élection présidentielle, alors que Nicolas Sarkozy est resté campé dans les positions traditionnelles de la droite conservatrice, Hollande a pris le risque d’une prise de position inverse.

J’apporte ici mon incompréhension totale à l’existence même d’un tel débat. On l’aura compris : la religion prohibe la relation entre deux personnes du même sexe. C’est son droit. Or j’avais cru comprendre au cours de ces dernières années que la France était un Etat laïc.

Que ce soit lors de l’affaire des minarets, de la burqa, ou bien des prières de rue, la laïcité est peu à peu apparue comme le mot « trendy » du moment. Qu’on ne se méprenne pas, je suis absolument contre le port de la burqa en France ainsi que les prières de rue. Je conçois leur incompatibilité avec l’histoire de notre pays et la laïcité que nous avons décidé d’y installer. Ce sont donc des positions que je respecte.

 

Mais lorsque l’on invoque la laïcité, il faut savoir être cohérent. Comment comprendre que le mariage civil entre deux personnes du même sexe pose un problème dans notre pays ? Et comment ne pas comprendre qu’une partie de la population se sente à l’écart car obligée de se contenter d’un « Pacs » qui la distingue des mariages « normaux ». Et qu’est-ce qu’un mariage normal ?

Ma philosophie de l’homosexualité est simple. Si la nature n’a clairement pas conçu les personnes du même sexe pour procréer, il n’y a absolument rien qui puisse nous permettre de juger telle ou telle sexualité comme étant la « norme », la bonne. Donc, si la question de l’adoption par des parents homosexuels est un sujet complexe dont il faut amplement débattre, la question du mariage, elle, ne devrait pas se poser.

J’espère sincèrement que la loi légalisant le mariage homosexuel verra le jour prochainement en France, mais aussi dans les autres pays du monde, afin de permettre à tous ces couples de pouvoir non seulement bénéficier des mêmes droits que les couples hétérosexuels (en matière de succession par exemple), mais aussi et surtout de pouvoir enfin se sentir acceptés dans une société toujours très homophobe. Je pense qu’il faut réellement comprendre l’aspect symbolique de cette loi pour une population qui se sent oubliée et marginalisée.

Je rappelle que le passage d’une telle loi va se jouer aux législatives car il est plus que probable que si la gauche n’obtient pas la majorité, le mariage homosexuel se verra encore reporté de quelques années.

Je terminerai cet article avec une vidéo de l’acteur bien connu de How I met Your Mother, Neil Patrick Harris, en couple homosexuel assumé depuis juin 2011 (date du passage du Marriage Equality Act à New York légalisant le marriage entre personnes du même sexe). Je vous encourage à écouter son discours, qui comme le personnage, mêle humour et émotion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *